L’interactivité en e-learning ? Pas toujours là où on pense.

L’interactivité dans le e-learning est trop souvent assimilée au “dialogue” intervenant entre les apprenants et les modules d’e-learning grâce auxquels les participants se sentent plus engagés dans le processus d’apprentissage.
C’est avec cette définition et cet objectif cible que des efforts importants sont souvent effectués afin de construire des contenus de formations toujours plus scénarisés, pouvant aller jusqu’à l’immersion totale à grand renfort de réalité virtuelle.

Si cette approche parait séduisante et a fait souvent ses preuves, je pense qu’elle est largement réductrice et ne peut en tout cas pas être généralisée.

Trop long et couteux

Même internalisés, les coûts et les délais inhérents au développement de ce type de contenus d’e-learning sont souvent incompatibles avec le volume des besoins en formations d’une entreprise ou organisme, même de taille importante.
En effet, il faut compter une douzaine d’heures de travail en moyenne pour un module de 10 minutes avec un logiciel comme Articulate® Storyline, et ce pour une personne formée à ce  logiciel ;  et je ne parle pas ici de réalité virtuelle.
Donc soit vous avez beaucoup de temps, soit beaucoup beaucoup de budget pour sous-traiter…… Pas réaliste dans mon monde en tout cas.
Au final cela ne pourra donc être fait que sur quelques programmes phares ou sur des sujets complexes ou peu attractifs pour lesquels on sait que l’attention de l’apprenant devra être soutenue par beaucoup d’interactivité. Pour le reste, il va falloir donc falloir trouver autre chose pour faire vite et moins cher.

Penser autrement
Il existe en fait beaucoup d’autres moyens d’offrir de l’interactivité aux participants.

  1. Mettre en place des parcours aux contenus courts et aux formats variés fournit en soit une interactivité avancée car elle sollicitera le participant de manière régulière en évitant de le lasser et à son propre rythme. Vidéo interne ou sur YouTube, documents, quiz rapides, images animées, tutoriels, présentation, infographie, fiches multimédias, etc. sont autant de moyens à disposition des responsables de formation pour construire des parcours de formation qui susciteront l’engagement. Et tout cela est à des coûts et ressources plus accessibles.
  2. Des étapes en webinaire ou en classe virtuelle peuvent venir apporter une interaction directe avec les experts du sujet et entre les participants ; un partage de connaissances et d’interactions qu’aucun module d’e-learning ne fournira jamais.
  3. Les possibilités offertes par le Social Learning permettent aussi à chaque participant d’avoir un rôle plus actif dans son apprentissage en réagissant grâce aux forums contextuels, en interpellant le référent, le formateur ou les autres participants ou encore en fournissant lui-même des contenus complémentaires.
  4. Utiliser le storytelling pour créer une implication émotionnelle. Les histoires créent une situation telle que l’apprenant se sent directement et émotionnellement impliqué dans la formation. Une bonne histoire, bien centrée sur la situation de l’apprenant vaudra souvent mieux qu’une vidéo généraliste même avec des avatars.
  5. Lorsque c’est nécessaire, rajouter des étapes en présentiel concentrées sur la mise en situation et les simulations. Lorsque les apprenants ont la possibilité de se projeter à faible risque et d’envisager les voies et issues possibles, ils transforment mieux les savoirs en savoir-faire.

Et ceci n’est probablement pas exhaustif  à commencer par la gamification.

Rechercher l’interactivité pour renforcer l’engagement des participants est clairement un objectif de tout premier plan pour tout responsable de formation, mais il faut désormais la concevoir de manière beaucoup plus élargie, en tirant partie des nouveaux outils issus du web et des nouveaux comportements.

C’est avec ce cahier des charges que les plateformes de digital learning de nouvelle génération comme 1day1learn ont été conçues. Elles permettent de créer rapidement des parcours en tirant notamment partie de vos contenus existants et en les socialisant afin de créer une interactivité à moindre coût et ne nécessitant pas de compétences techniques spécifiques.

illustration-Article-Interactivité Le e-learning et l’interactivité.

9945 View

Leave a Comment